Waaaouh : votre actu B2B à ne pas manquer !

Domiciliation d’entreprise : quelle forme choisir ?

La domiciliation d’entreprise est un processus très capital permettant d’immatriculer une entreprise dans le registre des métiers. Elle concerne notamment l’emplacement ou le siège social de l’entreprise. Pour qu’elle forme de domiciliation opter ? La mise au point dans cet article.

Domiciliez votre entreprise auprès d'un représentant légal

Avant tout, il faut savoir que contrairement à certaines entreprises telles que les SARL et SAS, la domiciliation chez un représentant est légale et n’est pas interdite par la loi. Cette forme de domiciliation est très simple et moins chère d’ailleurs notamment pour les entreprises en début d’activité. lire l'article complet pour en savoir plus. En effet, pour domicilier votre entreprise auprès d'un représentant légal, vous devez avant tout vérifier si aucune disposition contractuelle, c’est-à-dire le bail d’habitation, le règlement de copropriété pour les propriétaires ou encore le cahier des charges de lotissement n’interdit point la domiciliation. C’est pour permettre à votre entreprise d’être domiciliée de façon permanente ou illimité. Mais vous devez toutefois obtenir une autorisation depuis la préfecture.

Domiciliez votre entreprise dans une entreprise de domiciliation ou dans un centre commercial

Faire domicilier votre entreprise dans un centre de commerce est également possible. Pour ce faire, il suffit que vous ayez la signature d'un bail commercial ou professionnel. L’avantage ici, c’est que vous avez la possibilité d’implanter votre entreprise dans une zone où elle sera bien visitée. Mais vous devez y mettre assez de moyens, car elle est assez chère. Si domicilier votre entreprise dans un local commercial ne vous convainc pas, pour voulez le faire via une société de domiciliation. Cette solution semble la plus rapide et la plus avantageuse d’ailleurs. La seule chose que vous devez faire avant de confier entre à la société en charge, est de vérifier si cette dernière est bien enregistrée dans le registre du commerce et des sociétés. Vous devez aussi vérifier si elle dispose d’un agrément préfectoral pour l’exercice de son activité.